Retour Plan

L’intérieur présente une nef unique avec de profondes absidioles.

Un Véronèse, L’apparition de la Vierge en gloire à Saint Luc, domine l’autel.

L’église conserve également des œuvres de Palma il Giovane et Sebastiano Santi.

 

Pietro Aretino, L’Aretin, célèbre écrivain pamphlétaire et dramaturge qui s’installa à Venise en 1527, mourût non loin de là Riva del Carbon et fût enterré à San Luca en 1556,

 Les fréquentes visites de ses admirateurs perturbant la quiétude du lieu, son tombeau fût masqué lors de la restructuration du XIXe siècle.

 

Sont enterrés ici également l’écrivain vénitien Ludovico Dolce (†1568) et le peintre allemand Carlo Loth(†1698).

 
 
   

©J@M