Suite...

La fondation de l’église de San Nicolo dei Mendicoli est attribuée à des Padouans qui au VIIe siècle fuyaient les invasions lombardes. Elle était dédiée à Saint Nicaise.

Elle prit place sur l’ile de la Mendigola (mendicité) peuplées de pêcheurs pauvres.

D’où le nom de Mendicoli ou mendiants. Ses habitants furent aussi surnommés les Nicolotti, si souvent opposés aux Castellani sur les ponts de Venise.

 

L’église actuelle date du XIIe et fût restaurée au XVIIe.

On peut voir à droite le portique du XIIIe, seul subsistant à Venise avec celui de San Giacomo di Rialto.  Il servait souvent de demeure aux Tertiaires, de pauvres femmes pieuses.   

 

On pénètre à l’intérieur de l’église par la porte latérale du XIIIe siècle.   

 
 
   

©J@M