THEATRE

Retour répertoires documentaires

© Éditions Flammarion, 1996

(GF. Bilingue)

 

Arlequin serviteur de deux maîtres

 

Carlo Goldoni

 

Tantôt, tragiques, tantôt comiques et humoristiques, son théâtre met en scène des personnages bien campés. En fin observateur de son siècle Goldoni nous présente des scènes de la vie vénitienne.

Arlequin serviteur de deux maîtres est un sujet tiré de la commedia dell ARTE., où, on retrouve outre le héros, Brighella et Pantalone entre autre.

L’édition que je vous présente ici à l’avantage d’être bilingue, donc une partie en italien et l’autre en français. On peut très bien ne pas aimer ce genre de théâtre que je qualifierais de  « truculent »…

A vous de le dire en lisant cette pièce.

Goldoni excellait dans le genre de petites piécettes très vénitiennes qui mettait en scène les autochtones  et leur quotidien, écrites très souvent au moment du carnaval pour être ainsi jouées sur les campi de Venise…

Nicole

Retour répertoires documentaires

© Éditions Flammarion, 2001

(GF. Bilingue)

 

Carlo Goldoni

Le Café (La Bottega del caffè)

C'est une comédie où Goldoni nous décrit l'ambiance toute particulière de la Bottega del Caffè.

 

Les Amoureux (Gl'Innamorati)

Cette deuxième pièce présentée dans le même ouvrage est plus axée sur les personnages. Toujours à lire avec plaisir.

Cette édition a l'avantage d'être bilingue ce qui permet à ceux qui lisent l'italien d'en apprécier toute la subtilité qui quelque fois disparaît avec les traductions.

Des notes, une chronologie et une bibliographie succincte le complète.

Nicole

Retour répertoires documentaires

© Éditions Circé, 1996

 

Le Campiello

Carlo Goldoni

 

Cette petite piécette fait partie de ce que les romains appelaient "Tabernariae"... Pour nous c'est une pièce populaire.

Les habitants de ce petit Campo ont pris l'habitude de vivre dans une sorte de communauté, où tout le monde sait ce que fait ou dit son voisin. Amours légaux ou illégitimes, mesquineries de toutes sortes... Un peu comme un petit village au sein d'une grande ville ! Sur le Campiello la vie s'organise très souvent dehors, les femmes s'y installent pour coudre ou broder, les enfants y jouent, les vendeurs ambulants y passent et les commères s'en donnent à coeur joie en bavardages futiles !

Toujours avec ses mots truculents (et j'envie ceux qui peuvent le lire en vénitien), Carlo Goldoni nous donne une fois de plus ce quotidien vénitien. Ce genre de petites saynètes étaient jouées lors du Carnaval.

Nicole

Retour répertoires documentaires

© Éditions Garnier-Flammarion , 1964
 

 

Le Marchand de Venise

William Shakespeare

 

Le thème principal est ce prêt consenti par un usurier juif  Shylock à un chrétien Antonio contre une livre de chair humaine en l’occurrence celle de l’emprunteur.

Histoire cruelle où l’horrible se marie avec le comique,

sans oublier certaines scènes pleines de charme.

L’édition ici présentée est bilingue.

Nicole

Retour répertoires documentaires

Retour Salon