Vincent Engel

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Vincent Engel

Messagepar Marianne » 02 Nov 2017 20:43

L'action se déroule majoritairement en Toscane, mais, Venise est également présente dans ce titre Lecture Lecture de Vincent Engel.

Engel, Vincent.- Retour à Montechiarro.- Paris : Fayard, 2001. (28,00€).
(Ce titre existe également en livre de poche).

Résumé :
En 1855, dans le petit village toscan de Montechiarro, le père Baldassare gravit le chemin de la prestigieuse villa Bosca en compagnie du tout jeune orphelin Adriano Lungo. Cet immense domaine est la propriété du comte Bonifacio Della Rocca, père d'un petit garçon et abandonné par la femme qu'il aimait éperdument : la princesse Lætitia Malcessati.
En 1919, la crise économique frappe l'Italie. Agnese, la petite-fille du comte Della Rocca, se voit contrainte d'épouser un fils de notable aussi obtus que violent, Salvatore Coniglio, afin de sauver la propriété familiale.
En 1978, Lætitia, l'arrière-arrière-petite-fille de la princesse Malcessati, revient à Montechiarro, ignorant tout des cinq générations de femmes qui s'y sont battues et y ont souffert le pouvoir absurde des hommes en quête de vaines révolutions. Le Risorgimento, le fascisme, les années de plomb : chacune de ces trois périodes clés de l'histoire italienne sert de cadre à cette magnifique saga où les femmes cherchent à être heureuses et à rendre heureux, tandis que les hommes aspirent à conquérir le pouvoir et la gloire par la force, la ruse ou l'argent.
Au centre de ce tryptique dont le souffle et le charme nostalgique ne sont pas sans rappeler le grand roman de Tomaso di Lampedusa, Le Guépard, s'imposent les personnages d'Agnese Della Rocca et Sébastien Morgan, photographe et bourlingueur de l'histoire contemporaine, qui tenteront tous deux désespé-rément de mettre un terme à la malédiction qui semble peser sur ce pays et sur ses habitants.
Vincent Engel est un jeune professeur de littérature à l'université de Louvain (Belgique). Son dernier roman, Oubliez Adam Weinberger, vient de recevoir le prix Sander Pierron de l'Académie royale de langue et de littératures françaises de Belgique, et fait l'objet de plusieurs traductions.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5045
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Vincent Engel

Messagepar Marianne » 02 Nov 2017 20:44

Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5045
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Vincent Engel

Messagepar Marianne » 07 Nov 2017 21:05

Mon avis :
Une superbe fresque évoquant l'histoire quelque peu "mouvementé" de l'Italie pendant une "courte" période : entre 1855, et 1978.
C'est au travers d'une famille (celle du Comte Della Rocca), mais, sur plusieurs générations que le lecteur se plonge en plein Risorgimento, fascisme, et années de plomb.
L'ambition, la lutte pour le pouvoir, la gloire, l'argent sont au coeur de cette saga inoubliable dont l'action se situe à Venise (en début de roman), mais, surtout à Montechiarro, petit village situé en plein coeur de la Toscane. On peu remarquer que même au fin fond d'une région comme la Toscane, les habitants subissent de plein fouet, les événements , et cela, à leur corps défendant tout en luttant comme ils peuvent pour leur survie, et, en "appréciant" (si on peut parler ainsi dans les années 1855), la construction, et, l'ouverture d'une école afin que tous les enfants aient accès à l'éducation.
Une saga, je dirais même mieux, une véritable épopée qui se dévore tant par ses personnages, et notamment, par les figures emblématiques d'Agnese Della Rocca (petite fille du Comte Bonifacio Della Rocca), et, de Sebastien Morgan - qui essaient tant bien que mal de lutter contre leur destin ainsi que la fatalité - que par son atmosphère sombre, noire qui s'y dégage, peut être dû à l'époque tourmentée dans laquelle se déroule l'action.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5045
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Vincent Engel

Messagepar Marianne » 20 Déc 2017 21:15

Pour les aficionados de Vincent Engel ... ...


Engel, Vincent.- Les Absentes.- Paris : Jean-Claude Lattés, 2006. (25,00€)

(Il existe également en édition de poche)

Résumé :
Quelles sont les raisons qui poussent les uns à rechercher la compagnie de leurs semblables et les autres à la fuir ? Quel manque creusent en nous le départ et l'absence des êtres aimés, ce vide qui sera l'ombre de nos vies ?

Dans la Toscane du XIXe siècle, autour de Montechiarro, Gioacchino Bruchola et Domenico Della Rocca suivent, sur le fil rouge de l'absence, deux parcours aussi différents que possibles, mais qui auront leurs points de rencontres, de vie, d'amour et de mort. Anges ou fantômes, quelques femmes nourriront leurs inquiétudes et les pousseront toujours plus loin sur la voie d'une éducation sentimentale qui prendra la forme de leur destin. Arianna et son secret englouti ; Laetitia, disparue après avoir mis au monde Domenico et affolé Gioacchino ; Alicia, frêle messagère rédemptrice

Un siècle plus tard, dans une Venise dénaturée par le tourisme, Baptiste Morgan, jeune écrivain inconnu, connaîtra à son tour l'initiation de l'art, de l'amour et du deuil, sous la houlette d'un Asmodée Edern toujours aussi mystérieux. Il relira et reliera les récits anciens de ces familles qu'il n'a pas connues, et dont son écriture, seule, assurera peut-être la pérennité.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5045
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Vincent Engel

Messagepar Marianne » 20 Déc 2017 21:15

Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5045
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Vincent Engel

Messagepar Marianne » 22 Déc 2017 14:19

Mon avis :
Présenté comme la suite de Retour à Montechiarro, Les Absentes est plutôt un roman ayant une existence à part entière, et, cela même si on croise certains personnages présents dans le précédent titre cité plus haut.
Vincent Engel tente une approche psychologique plus poussé sur ses personnages afin d'éclaircir certains comportements évoqués dans Retour à Montechiarro, du moins en ce qui concerne Gioacchino Bruchola et Domenico Della Rocca.
Quant au 3eme "larron" - Baptiste Morgan - je le juge quelque peu indécis, confus, inconsistant, et, me semble faire le lien entre plusieurs titres écrits par Vincent Engel, et, dans lesquels interviennent la plupart des protagonistes évoqués dans le présent titre c'est-à-dire Retour à Montechiarro, Le Miroir des illusions, Raphael et Laetitia ainsi que Requiem vénitien où intervient le musicien (personnage fictif) Alessandro Giacolli.
De tous les "manuscrits" composés par Vincent Engel, la présente œuvre n'est pas celle que je préfère, mais, je reconnais l'avoir lu avec beaucoup de plaisir, et, surtout passé un excellent moment de lecture.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5045
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Vincent Engel

Messagepar Blandine » 26 Déc 2017 13:32

Marianne, tu as relancé mon intérêt pour Vincent Engel avec ton billet et je me suis lancée dans la lecture de Montechiaro que je trouve extrêmement agréable à lire.

Même si j'avais aimé le Requiem Vénitien, j'avais été quelque peu rebutée par la personnalité du marquis et son entourage déliquescent. Si bien que j'ai tardé à lire le Retour à Montechiaro où j'ai eu la surprise de voir qu'il s'agissait, au moins pour la séquence vénitienne, d'une suite du Requiem.

Du coup, j'ai fait quelques recherches pour savoir, comme tu l'indiquais, si les autres livres de Engel qui se rapportent à ces personnages sont toujours disponibles et je me rends compte que vient de sortir un nouveau titre : Alma Viva sorti en octobre 2017.

Image

Venise, 1740. À peine remis de l’échec de son dernier opéra, don Antonio est contraint à un nouveau succès s’il ne veut pas être cloîtré à la Pietà, l’établissement pour jeunes orphelines où il enseigne la musique. D’autant que l’on prétend que sa musique est vieille, sans parler des rumeurs qui bruissent sur les mœurs du vieux prêtre.

Son ami l’ambassadeur d’Espagne lui présente alors Lorenzo, qui écrira un livret à la hauteur du défi. Défi multiple, car il s’agira aussi pour le compositeur de sauver certaines de ses élèves les plus douées et les plus jolies. Se mettent alors en mouvement des rouages qui pourraient broyer à jamais le destin du prêtre roux. Ou le conduire à la gloire, une ultime fois…

Ce que l’on sait de la vie de Vivaldi tient en quelques anecdotes, et tout le monde ignore les raisons pour lesquelles il a quitté Venise pour Vienne, où il mourra. Vincent Engel a puisé les confidences du plus célèbre des compositeurs vénitiens dans sa musique ; c’est elle qui lui a dicté les pensées et les gestes de cet amoureux de la vie.

Tu en as peut être déjà parlé ? Mais je ne crois pas l'avoir vu encore dans le Salon de lecture.

Bonne fêtes à tous. Bras levés
Un séjour à Venise, c'est une étreinte. François Mauriac
Avatar de l’utilisateur
Blandine
Jeune chat
Jeune chat
 
Messages: 190
Inscription: 20 Mar 2009 23:38

Re: Vincent Engel

Messagepar Marianne » 26 Déc 2017 14:18

Heu non car je ne l'ai pas encore entre les mains.
J'ai l'impression que ce titre n'existe qu'en format numérique ... ...
Et je ne possède pas de liseuse par choix ...
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5045
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Vincent Engel

Messagepar Blandine » 03 Jan 2018 16:20

Moi non plus, je n'ai pas de liseuse et je déplore que la suite des aventures du Cinquencento n'existe qu'en numérique :evil:

Mais je crois que c'est bien d'une édition papier qu'il s'agit pour Alma Viva.

http://www.kerditions.eu/librairie/tran ... alma-viva/
Un séjour à Venise, c'est une étreinte. François Mauriac
Avatar de l’utilisateur
Blandine
Jeune chat
Jeune chat
 
Messages: 190
Inscription: 20 Mar 2009 23:38

Re: Vincent Engel

Messagepar Marianne » 03 Jan 2018 21:04

Bon, il va falloir que je me penche à nouveau sur la question ... ...
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5045
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Vincent Engel

Messagepar Marianne » 22 Fév 2018 20:01

Reçu cet après midi à la bibliothèque ..
Le temps de l'équiper, et, de finir le bouquin en cours !!!!! Lecture Lecture Lecture
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5045
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Vincent Engel

Messagepar Marianne » 08 Mar 2018 20:57

Blandine a écrit:Marianne, tu as relancé mon intérêt pour Vincent Engel avec ton billet et je me suis lancée dans la lecture de Montechiaro que je trouve extrêmement agréable à lire.

Même si j'avais aimé le Requiem Vénitien, j'avais été quelque peu rebutée par la personnalité du marquis et son entourage déliquescent. Si bien que j'ai tardé à lire le Retour à Montechiaro où j'ai eu la surprise de voir qu'il s'agissait, au moins pour la séquence vénitienne, d'une suite du Requiem.

Du coup, j'ai fait quelques recherches pour savoir, comme tu l'indiquais, si les autres livres de Engel qui se rapportent à ces personnages sont toujours disponibles et je me rends compte que vient de sortir un nouveau titre : Alma Viva sorti en octobre 2017.

Image

Venise, 1740. À peine remis de l’échec de son dernier opéra, don Antonio est contraint à un nouveau succès s’il ne veut pas être cloîtré à la Pietà, l’établissement pour jeunes orphelines où il enseigne la musique. D’autant que l’on prétend que sa musique est vieille, sans parler des rumeurs qui bruissent sur les mœurs du vieux prêtre.

Son ami l’ambassadeur d’Espagne lui présente alors Lorenzo, qui écrira un livret à la hauteur du défi. Défi multiple, car il s’agira aussi pour le compositeur de sauver certaines de ses élèves les plus douées et les plus jolies. Se mettent alors en mouvement des rouages qui pourraient broyer à jamais le destin du prêtre roux. Ou le conduire à la gloire, une ultime fois…

Ce que l’on sait de la vie de Vivaldi tient en quelques anecdotes, et tout le monde ignore les raisons pour lesquelles il a quitté Venise pour Vienne, où il mourra. Vincent Engel a puisé les confidences du plus célèbre des compositeurs vénitiens dans sa musique ; c’est elle qui lui a dicté les pensées et les gestes de cet amoureux de la vie.

Tu en as peut être déjà parlé ? Mais je ne crois pas l'avoir vu encore dans le Salon de lecture.

Bonne fêtes à tous. Bras levés


Mon avis :
Biographie "romancée", à destination du grand public, du compositeur vénitien Antonio Vivaldi.

Musicien de génie, et, surtout passionné par la musique, Vivaldi a toujours vécu pour son art, tout en ayant des relations quelque peu ambigües avec les jeunes orphelines de l'Hospice de la Pieta dont il était maître de chapelle entre 1703 et 1740.

Il s'agit plutôt des derniers mois de la vie du Prêtre Roux qui est traité dans le nouveau titre de Vincent Engel. A mon avis, le choix de traiter cette période est délibéré de la part de Vincent Engel. Il s'agit d'une nouvelle approche sur un ultime sursaut d'un musicien à l'aube de sa vie, et, surtout qui est passé de la lumière vers l'ombre c'est à dire du succès et de la reconnaissance à l'oubli.

Décrire que "ultime épisode" de la longue, et, intense vie de Vivaldi peut paraître superficiel, voire décevant, mais, cela peut donner l'eau à la bouche à certains lecteurs afin d'en connaître un peu plus sur le personnage en allant ouvrir, et, lire une biographie plus complète ainsi que d'écouter ses œuvres.

Sous couvert d'une fiction, c'est aussi une "petite" réflexion sur la création artistique, et, dans le cas présent sur la création musicale.

Il est vrai que c'est le grand public qui est visé, mais, Venise et Vivaldi ne faisant qu'un, se serait dommage de ne pas le lire, et, de passer à côté de ce roman
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5045
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Vincent Engel

Messagepar Veronica F. » 08 Avr 2018 11:24

Moi j'ai pas tellement accroché à ce bouquin.
Un peu conventionnel et passe partout...
Des idées que nous avons déjà tous sur ce personnage.
En plus situé sur la fin de sa vie c'est plutôt pathétique et triste... Mais ce n'est que mon humble avis :oops:
Avatar de l’utilisateur
Veronica F.
Chat de La Sérénissime
Chat de La Sérénissime
 
Messages: 319
Inscription: 05 Nov 2007 18:00


Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron