Alain de Savigny

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Alain de Savigny

Messagepar Marianne » 05 Jan 2020 21:29

Savigny, Alain de.- Paris : La Vengeance du harem.- Paris : Erick Bonnier, 2019.- (Encre d'Orient).


Résumé
:
un roman historique sur l'Empire ottoman à la suite de la saga Yatagan (L'Espionne ottomane ; La Sublime porte ; L'Ombre de dieu).

Nous faut-il juger les autres civilisations à l'aune de nos propres critères ? Si l'Occident prône volontiers le pardon comme acte d'humanité, l'Orient le considère toujours comme un signe de faiblesse. Grande maîtresse du harem du sultan et femme la plus puissante de l'Empire Ottoman, la kadine Gülnuş Sultane ne supporte pas les affronts faits à Marika, sa plus proche amie. S'en prendre à celle-ci est comme s'en prendre à elle-même et la sultane ne peut se permettre de pratiquer le pardon.

À la fin du XVIIe siècle, l'Empire ottoman a atteint l'apogée de son expansion, avec l'achèvement de la conquête de la Crête. Mais une guerre de trente ans avec les nations chrétiennes épuise ses ressources financières et la vitalité de ses armées. La perte de plusieurs territoires illustre l'affaiblissement de l'État et laisse entrevoir un avenir moins serein. C'est souvent dans de tels contextes perturbés que se révèlent les tempéraments d'exception, pour le bien comme dans le mal.

Pour le bien, c'est le cas de la brillante et jolie Crétoise Marika Manos, héroïne de ce livre, ainsi que de son ami Amable d'Enval, novice chez les Chevaliers de Malte. Du côté du mal, beaucoup moins fréquentables sont le dignitaire ottoman Hassan Bey devenu un infâme pirate, le juif Samuel Nasi qui a fait fortune comme marchand d'esclaves et le patricien Silvio Morosini, indélicat neveu du doge de Venise. Tous trois ont agi de façon éhontée envers Marika, obligeant Gülnuş Sultane à venger son amie par des moyens " discrets ". Ainsi doit être exécutée la vengeance du harem.

De Candie à Constantinople, de la Mer Égée à Venise, sur un fond de rigoureuse vérité historique, la Mer Méditerranée est, une fois de plus, le cruel et magnifique théâtre où s'entrecroisent les aventures et où s'affrontent les sentiments.



Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5217
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Alain de Savigny

Messagepar Marianne » 05 Jan 2020 21:31

Mon avis :
Découvert tout à fait par hasard avec le cycle de Yatagan que j'avais énormément apprécié, je me suis plongée, les yeux fermés dans le nouveau titre d'Alain de Savigny, et, je n'ai pas été déçue.

Tout comme dans la saga de Yatagan, l'empire ottoman est le point de mire de La Vengeance du harem, mais, celui de la seconde moitié du 17e siècle, et, le début du 18e siècle. Il y est aussi question de la Mer Méditerranée, et, plus particulièrement de la Crète, alors en pleine conquête par Constantinople.

De longues, et, minutieuses recherches historiques ont été effectuées. Ce qui donne moult détails sur la civilisation ottomane, tant sur le plan historique, politique, sociale, artistique, etc. Les personnages fictifs se mêlent aux personnages historiques. On a parfois l'impression que lesdits personnages de fiction ont réellement existé tant ils s'intègrent à l'intrigue, voire même à l'histoire avec un H majuscule.
On apprend également plein de choses, de détails sur Constantinople, l'empire ottoman ainsi que sur la civilisation ottomane, et, son raffinement sans s'en rendre compte.

Un véritable coup de cœur en ce qui me concerne.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5217
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes


Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron