Gabriel Milesi

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Gabriel Milesi

Messagepar Marianne » 29 Oct 2013 6:11

Ben, je n'ai pas fini de m'arracher les cheveux, ni de m'abimer les yeux avec tous ces bouquins Lecture Lecture à lire !!!

Milesi, Gabriel.- La Vénitienne de Bonaparte.- Paris : Michel de Maule, 2013. (24,00€).

Résumé :
Venise 1795. Une femme, Isabella Teotochi, favorable aux idées des philosophes des Lumières, y tient un salon littéraire. Sa rencontre avec un Français, Dominique Vivant-Denon, futur créateur du Louvre, va changer le cours de sa vie. Denon anime une société secrète visant à promouvoir les idéaux révolutionnaires.

Pendant ce temps, l'armée d'Italie, commandée par le général Bonaparte, marche contre l'empire autrichien.

Isabella, séductrice, adulée par tous les poètes, courtisée par les aristocrates, se met au service de Napoléon, qui se dit le libérateur de l'Italie. Mais elle se heurte aux ambitions d'un Inquisiteur, amoureux d'elle, prêt à tout pour la posséder, qui, s'appuyant sur les monarchistes français réfugiés dans les États de Venise et sur une société secrète s'apprête à faire un coup d'État...

Ce roman fait vivre la chute d'un État puissant qui a connu 1000 ans d'indépendance.
Il met en scène des personnages qui ont réellement existé, même si certaines aventures qu'ils vivent sont issues de l'imagination de l'auteur.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Gabriel Milesi

Messagepar Marianne » 29 Oct 2013 6:13

Biographie de Gabriel Milesi :
Gabriel Milesi, économiste, ancien chef du service économique de France-Inter et rédacteur en chef à Europe 1, avait le souhait de montrer qu'un pays qui n'ose plus entreprendre est condamné à la disparition.

Il partage sa vie entre Venise et Paris depuis plus de 20 ans. Il a déjà publié Jacques Delors l'homme qui dit non (Belfond, 1985), Le Roman de l'euro (Hachette Littérature, 1998) et Les Dynasties du pouvoir de l'argent (Michel de Maule, 2011).
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Gabriel Milesi

Messagepar Marianne » 29 Oct 2013 6:14

Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Gabriel Milesi

Messagepar Marianne » 29 Déc 2013 12:23

Un excellent roman se déroulant dans les milieux intellectuels vénitiens, et plus particuliérement dans les salons littéraires.
Certains personnages ont réellement existé, mais par la magie de la fiction, vivent des aventures imaginaires.
On assiste également à la lente agonie puis à la chute de Venise ... ...
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Gabriel Milesi

Messagepar Nicole » 30 Déc 2013 9:21

Suis en train de le lire et l'histoire de cette Isabella me plaît bien :D Lecture
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4306
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Gabriel Milesi

Messagepar Marianne » 30 Déc 2013 13:41

Ce titre va faire partie de ma séléction du Comité de Lecture Lecture lecture pour janvier 2014 :wink: :wink:
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Gabriel Milesi

Messagepar J@M » 30 Déc 2013 21:31

Dans mes bagages de vacances mi janvier... Lecture
"L'humain se trouve lié à Venise ou à tout autre endroit non par sa naissance ou l'appartenance à une famille traditionnelle, mais par le coeur et ses entreprises." Hugo Pratt
Avatar de l’utilisateur
J@M
Lion ailé de San Marco
Lion ailé de San Marco
 
Messages: 5117
Inscription: 03 Mar 2006 20:45
Localisation: LYON

Re: Gabriel Milesi

Messagepar J@M » 23 Oct 2014 15:34

Lu... et approuvé: j'ai dévoré...
"L'humain se trouve lié à Venise ou à tout autre endroit non par sa naissance ou l'appartenance à une famille traditionnelle, mais par le coeur et ses entreprises." Hugo Pratt
Avatar de l’utilisateur
J@M
Lion ailé de San Marco
Lion ailé de San Marco
 
Messages: 5117
Inscription: 03 Mar 2006 20:45
Localisation: LYON

Re: Gabriel Milesi

Messagepar Marianne » 01 Fév 2018 21:31

La suite de la Vénitienne de Bonaparte va paraître en librairie courant février 2018.
Sur le site des Editions Michel de Maule, il est noté parution le 28 février 2018 prochain tandis que sur les sites de la Fnac, Decitre, Amazon ainsi que la Librairie Masséna (Nice), il est noté 15 février 2018 comme date de parution.
Affaire à suivre ...

Milesi, Gabriel.- Venise trahie : la vénitienne de Bonaparte dans la tourmente de la Révolution.- Paris : Editions Michel de Maule, 2018. (23 euros).
Résumé :
16 mai 1797. Pour la première fois de son histoire des troupes étrangères foulent le sol de Venise. Bonaparte s’y installe en conquérant.
Le vieux régime des Doges cède la place à une République démocratique provisoire qui tente de redresser une situation économique catastrophique aggravée par les énormes exi- gences financières de Bonaparte. La Sérénissime est exsangue. Toutes les villes de la Terre ferme ont proclamé leur indépendance. L’Autriche occupe la Dalmatie. L’empire vénitien n’est plus qu’une poignée d’îles isolées dans la lagune.
Pour faire face aux difficultés, la Municipalité devient de plus en plus révolutionnaire.
Les lions sont abattus. Les impôts augmentés. Les églises pillées... Le Florian devient le Caffè de la fraternité patriotique.
Tandis que les révolutionnaires font une confiance aveugle à Bonaparte, la comtesse Isabella Teotochi Albrizzi qui a pourtant soutenu ce changement politique, s’inquiète du sort réservé à son pays par le Général en chef de l’armée française. Des rumeurs affirment qu’il pourrait lors des négociations qui s’engagent avec les Autrichiens, sacrifier Venise sur l’autel de la paix.
Le peuple de Venise qui manque de tout, manifeste de plus en plus sa haine de l’occupant. Des soldats français sont assassinés. Des ex-aristocrates fomentent un complot qui vise à assassiner le Général en chef et à faire alliance avec Vienne. Isabella s’emploie à la faire échouer. Bonaparte qui devient son amant d’une nuit lui promet un avenir pour Venise. Il la trahira.
Le 18 janvier 1798, les Autrichiens prennent possession de Venise et d’une partie de la Vénétie.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Gabriel Milesi

Messagepar Marianne » 01 Fév 2018 21:31

Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Gabriel Milesi

Messagepar Marianne » 09 Mai 2018 12:27

Marianne a écrit:La suite de la Vénitienne de Bonaparte va paraître en librairie courant février 2018.
Sur le site des Editions Michel de Maule, il est noté parution le 28 février 2018 prochain tandis que sur les sites de la Fnac, Decitre, Amazon ainsi que la Librairie Masséna (Nice), il est noté 15 février 2018 comme date de parution.
Affaire à suivre ...

Milesi, Gabriel.- Venise trahie : la vénitienne de Bonaparte dans la tourmente de la Révolution.- Paris : Editions Michel de Maule, 2018. (23 euros).
Résumé :
16 mai 1797. Pour la première fois de son histoire des troupes étrangères foulent le sol de Venise. Bonaparte s’y installe en conquérant.
Le vieux régime des Doges cède la place à une République démocratique provisoire qui tente de redresser une situation économique catastrophique aggravée par les énormes exi- gences financières de Bonaparte. La Sérénissime est exsangue. Toutes les villes de la Terre ferme ont proclamé leur indépendance. L’Autriche occupe la Dalmatie. L’empire vénitien n’est plus qu’une poignée d’îles isolées dans la lagune.
Pour faire face aux difficultés, la Municipalité devient de plus en plus révolutionnaire.
Les lions sont abattus. Les impôts augmentés. Les églises pillées... Le Florian devient le Caffè de la fraternité patriotique.
Tandis que les révolutionnaires font une confiance aveugle à Bonaparte, la comtesse Isabella Teotochi Albrizzi qui a pourtant soutenu ce changement politique, s’inquiète du sort réservé à son pays par le Général en chef de l’armée française. Des rumeurs affirment qu’il pourrait lors des négociations qui s’engagent avec les Autrichiens, sacrifier Venise sur l’autel de la paix.
Le peuple de Venise qui manque de tout, manifeste de plus en plus sa haine de l’occupant. Des soldats français sont assassinés. Des ex-aristocrates fomentent un complot qui vise à assassiner le Général en chef et à faire alliance avec Vienne. Isabella s’emploie à la faire échouer. Bonaparte qui devient son amant d’une nuit lui promet un avenir pour Venise. Il la trahira.
Le 18 janvier 1798, les Autrichiens prennent possession de Venise et d’une partie de la Vénétie.




Mon avis
:
Il s'agit de la suite de la fresque La Vénitienne de Bonaparte du même auteur.
Bien que cela se lise facilement, que l'on "rentre" rapidement au cœur de l'histoire, j'ai nettement (et, de loin) préféré La Vénitienne de Bonaparte.

En effet, même si la période révolutionnaire a été romancée au maximum afin que cela soit à la portée du plus grand nombre, et, plus particulièrement vers le lectorat féminin., l'intrigue romanesque est, à mon avis, quelque peu bâclée, voire superficielle. Je l'ai trouvé linéaire ainsi que sans grand intérêt.

Seul point fort : le contexte historique. En effet,, on assiste pas à pas aux "tractations" menées par Bonaparte afin de céder Venise aux autrichiens ainsi qu'à toutes les manipulations, les "roueries" de Bonaparte envers les vénitiens afin de les mener en bateau, servent ainsi, à leur corps défendant, sa cause, et, ses ambitions.

Un petit roman dit de plage qui se laisse, malgré tout, lire, avec lequel on passe un bon moment, et, cela même si, en ce qui me concerne, trouvé La Vénitienne de Bonaparte supérieure à tous les points de vue.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Gabriel Milesi

Messagepar Nicole » 12 Mai 2018 10:20

J'ai aussi préféré le premier...
Peut-être parce que l'on connaissait la fin inéluctable pour Venise....
Marianne a tout dit.
Il se lit très facilement et fait passer un bon moment, sans plus... Lecture
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4306
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Gabriel Milesi

Messagepar Blandine » 15 Juin 2018 21:39

Le contexte historique ne manque pas d’intérêt, mais, vraiment, le style, (peut-on parler de style, d'ailleurs) dans le premier comme le second, est difficilement supportable tant il est enfantin voir infantile. Un petit récit très convenu avec, tout de même, l'histoire d'une période que l'on évoque rarement, le temps de la municipalité vénitienne.

Cela donne juste envie de relire Napoléon et Venise du cher Amable de Fournoux, qui, lui sait écrire !

https://www.babelio.com/livres/Fournoux ... 814/178479
Un séjour à Venise, c'est une étreinte. François Mauriac
Avatar de l’utilisateur
Blandine
Jeune chat
Jeune chat
 
Messages: 258
Inscription: 20 Mar 2009 23:38


Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron