Javier Azpeitia

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Javier Azpeitia

Messagepar Marianne » 27 Fév 2018 21:28

Rendez vous le 14 mars 2018 prochain dans toutes les bonnes librairies de France et de Navarre afin de découvrir cette nouvelle référence livresque !!!! Lecture Lecture

Azpeita, javier.- L'Imprimeur de Venise.- Paris : Jean Claude Lattès, 2018.(21,50€).

Résumé :
En 1530, un jeune homme se présente dans une maison de la région de Modène, pour rencontrer la veuve d’Alde Manuce, le célèbre imprimeur vénitien. Il veut lui montrer le texte qu’il a écrit sur sa vie, sans savoir que la véritable histoire de Manuce n’a rien à voir avec le ton épique du récit qu’il a imaginé autour du héros de l’imprimerie.

En effet, lorsqu’en 1489, Alde Manuce arrive à Venise dans le but de réaliser des éditions raffinées des nombreux trésors grecs qu’il connaît, il doit faire face à de nombreuses difficultés auxquelles il ne s’attendait pas : vol de manuscrits, censure des puissants contre la diffusion de l’épicurisme, obligations commerciales d’Andrea Torresani, patron de l’imprimerie… Quand il se met en tête d’épouser la fille d’Andrea Torresani, les obstacles se multiplient encore.

Avec une juste dose d’ironie et une érudition discrète, L’Imprimeur de Venise recrée de manière éblouissante l’origine de l’édition à travers des personnages pionniers, dans une ville folle. L’époque de crise que traverse Venise n’est pas sans rappeler les défis du présent…

Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Javier Azpeitia

Messagepar Marianne » 27 Juil 2018 13:22

Mon avis :
Biographie romancée du "génial " imprimeur Alde Manuce.

Par le biais d'Alde Manuce, c'est le monde du livre, de l'édition qui revit sous la plume de l'écrivain Javier Azpeitia. C'et aussi l'occasion de découvrir et/ou redécouvrir des auteurs grecs, latins ainsi que des philosophes tels que Pic de la Mirandole malgré l'interdiction, la censure de l'église.

que l'on vive dans les années 1489 et/où à dire époque, les mêmes questions se posent autour du devenir du livre c'est à dire publier des ouvrages en masse afin de toucher le plus grand nombre de lecteurs tout en s'enrichissant encore plus et/ou publier des titres "plus confidentiels" en direction d'érudits, etc, tout en contournant la censure, mais, à perte.

Le lecteur suit également pas à pas les recherches minutieuses d'Alde Manuce afin de lire un titre dans son entier le plus confortablement possible, et, non à partir de feuilles volantes, si j'ai bien compris. C'est lui qui est à l'origine du format in-octavo.

Même si la lecture d'extraits d'auteurs classiques grecs, latins - ceux ci s'insèrent naturellement dans le texte - peuvent sembler rébarbatif au premier abord, pour certains, ce roman se lit d'une seule traite, comme un polar tout en permettant de découvrir un "petit" monde de passionnés, celui de l'édition, de l'imprimerie ainsi qu'un personnage haut en couleur - Alde Manuce - quelque peu oublié de la part du grand public, sauf peut être par ceux/celles qui s'intéressent à l'histoire de livre.

Bien que Javier Azpeita ait romancé au maximum la vie d'Alde Manuce ainsi que le milieu de l'édition, ce roman permet une plongée "fabuleuse" dans la fabrication d'un livre, et, peut susciter l'envie à certain(e)s de livre un bouquin traitant de l'histoire du livre.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes


Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron