Jean Dufaux

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Jean Dufaux

Messagepar Marianne » 21 Mar 2018 20:45

Dufaux, Jean ; dessins Griffo.- Giacomo C., tome 1 : Le Retour.- Grenoble : Glénat, 2017.

Résumé :
La séduction a un nom.
Partout dans Venise, la nouvelle fait grand bruit : après cinq ans d’absence, Monsieur de C. est de retour !

Et si certaines se languissent de l’accueillir à draps ouverts, d’autres préfèreraient le passer par le fil de l’épée. Maris jaloux, aristocrates bafoués… le séducteur ne s’est pas fait que des amis à travers la Sérénissime. Enzo Mazeo, nouveau protecteur de la ville et successeur du marquis de San Vere, n’a d’ailleurs qu’une seule idée en tête : mettre Giacomo aux fers.

Mais c’est sans compter sur les véritables raisons de son retour... Mandaté par le commandant en chef des forces navales de la République de Venise, Giacomo a une mission : débusquer un traître qui œuvrerait au sein même du Conseil des Dix;

Né sous la plume de Dufaux et le pinceau de Griffo, Giacomo C. est à la fois le nom d’une série culte de la bande dessinée et celui de l’un de ses héros les plus fameux. Or aujourd’hui, après 15 tomes et plus de dix ans d’absence, le grand séducteur est de retour ! Action, aventure, histoire, suspense et sensualité sont toujours au menu de cette nouvelle aventure au cœur de la mythique Cité des Doges.

Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5126
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Jean Dufaux

Messagepar Marianne » 21 Mar 2018 20:48

Mon avis :
On retrouve la plume, et, la verve de Jean Dufaux ainsi que celle de Griffo pour les illustrations dans ces nouvelles aventures de Casanova.

Au travers le crayon de Griffo, les illustrations sont toujours aussi précise que dans les précédant tomes ainsi que sublimes, et, pleines d'allant. L'intrigue, quant à elle, est somme toute banale : une simple affaire d'espionnage dans laquelle Casanova possède le beau rôle c'est à dire celui de "sauveur" de la Sérénissime, et cela même, si ses "travers" reprennent le dessus rapidement. Il est vrai que ce "chère" Casanova a une réputation à sauvegarder : celle de séducteur devant l'éternel.

En ce qui me concerne, Casanova n'a jamais été ma tasse de thé. En effet, je l'ai toujours trouvé suffisant, très imbu de lui même ainsi qu'extrêmement déplaisant come "bonhomme", mais, dans le cas présent, il est plutôt sympathique (mais sans pus). Faut dire qu'il est présenté comme gentil, œuvrant pour le bien être de ses concitoyens et de sa cité tout en ne résistant pas à l'appel de la "chair fraiche".

C'est plaisant, et, agréable à lire, les illustrations - comme je l'ai signalé plus haut - une petite merveille, malgré quelques scènes "osées". Enfin bref, cela m'a bien plu.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5126
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes


Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron