Meten Arditi

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Meten Arditi

Messagepar Marianne » 09 Sep 2018 12:45

Venise est à l'honneur parmi la sélection de romans publiés dans le cadre de la rentrée littéraire 2018 ...

Arditi, Metin.- Carnaval noir.- Paris : Grasset, 2018. (22,00)

Résumé :
Janvier 2016 : une jeune étudiante à l’université de Venise est retrouvée noyée dans la lagune. C’est le début d’une série d’assassinats dont on ne comprend pas le motif. Elle consacrait une thèse à l’une des principales confréries du xvie siècle, qui avait été la cible d’une série de crimes durant le Carnaval de Venise en 1575, baptisé par les historiens « Carnaval noir »…
Cinq siècles plus tard, les mêmes obscurantistes qui croyaient faire le bien en semant la terreur seraient-ils toujours actifs ? Bénédict Hugues, professeur de latin à l’université de Genève, parviendra-t-il à déjouer une machination ourdie par l’alliance contre-nature d’un groupuscule d’extrême droite de la Curie romaine et de mercenaires de Daech, visant à éliminer un pape jugé trop bienveillant à l’égard des migrants ?
À croire que l’Histoire se répète éternellement, que le combat entre le fanatisme et la raison n’en finit jamais, et que la folie des hommes est sans limite…
Dans ce roman riche de suspense, de passion et de savoir, Metin Arditi se révèle, une fois encore, un conteur exceptionnel
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Meten Arditi

Messagepar Marianne » 09 Sep 2018 12:46

Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Meten Arditi

Messagepar Marianne » 12 Sep 2018 20:35

Mon avis :
En ce qui me concerne, j'ai nettement préféré Le Turquetto, et Le Prince d 'ébène du même auteur que juge supérieur, et, surtout plus abouti au niveau du style, et, dans la construction de l'intrigue, mais, malgré tout, cela se laisse lire tout en étant "emporté" par la quête du/des divers protagonistes imaginé par leur créateur.

Enfin bref, c'est gentillet, et, c'est aussi une "bonne" manière de finir l'été avant la reprise et/ou en ayant repris le chemin du travail sans prise de tête.

A mon avis, Carnaval noir s'apparente plus à un polar dit ésotérique qu'à un roman de littérature générale vu qu'il y a une petite enquête policière, des assassinats. Cette dernière est quelque peu "cucul la praline", simpliste, mais qu'importe. Le tout est de lire (avec plaisir, si possible) jusqu'au bout ce roman.

Il est vrai que ce genre de roman - l'ésotérisme - est à la mode en ce moment (idem pour l'alternance passé/présent), et, ils sont tous construit à peu près sur le même schéma, et, il y a peut être une certaine lassitude de ma part, à force d'en avoir lu, mais, je reconnais que le dernier Meten Arditi ne m'a pas déplu, même si il ne me laissera pas un souvenirs impérissable. Il a été vite lu, et, sera vite oublié.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5134
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes


Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron