Orlando Donfrancesco

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Orlando Donfrancesco

Messagepar Marianne » 31 Mar 2019 20:37

Donfrancesco, Orlando.- L'Ange de la décadence.- Grandvilliers : La Tour Verte, 2018

Résumé :
A la suite d'une rupture amoureuse, un jeune artiste quitte Rome et choisit de se réfugier dans un palais vénitien, tour d'ivoire où il fera de sa propre vie une oeuvre d'art, l'esthétisme devenant sa règle de vie, au-delà du bien et du mal.
Ce dandy moderne, en perpétuelle errance, passe par Paris, Rome et l'Inde, pour toujours revenir à Venise, entraînant dans sa poursuite du plaisir et de la beauté deux femmes et un homme, ce petit groupe vivant des amours hors normes en une course à l'abîme affranchie de toute règle morale.
Roman néo-décadent dans la tradition de Gabriele D'Annunzio, où la raison esthétique rejette les codes et la vulgarité du monde moderne ; c'est un texte provocateur, ironique, passionné, à contre-courant des modes, au ton tour à tour poétique et cru, chargé d'émotion et de désespoir, situé dans une Venise toujours inspiratrice et mortifère.

Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5132
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Orlando Donfrancesco

Messagepar Marianne » 31 Mar 2019 20:38

Mon avis :
Roman traçant le portrait - d'une manière ironique, voire caricaturale - d'un pan de la société, au travers les yeux des trois protagonistes (Tancredi, Enrico, Liliane). En effet, ces derniers prônent un certain mode de vie, mais, à l'excès, celui du dandysme, dans lequel l'esthétisme est roi.
Dès les premières lignes, le ton zest donné : cynisme, dépravation, décadence des meurs, etc. Enfin bref, une image pas très belle à voir de la société actuelle de la part d'un petit groupe d'individu (bobos branchés ?) mal dans leur peau, et, qui ne trouve pas leur place au sein de la société.
Un roman surprenant, curieux, mais, agréable à lire, écrit dans un excellent style, et, surtout traitant d'un sujet - le dandysme - que l'on n'a guère l'habitude de rencontrer dans les romans (du moins, pour ma part).
Une lecture que je ne regrette pas, et, qui m'a permis de découvrir un romancier que je ne connaissais pas.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5132
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes


Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron