Jean Paul Kauffmann

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Jean Paul Kauffmann

Messagepar Blandine » 05 Avr 2019 21:41

Je guette, mais non, on n'a pas encore fait mention de ce livre admirable de Jean-Paul Kauffmann qui vient de sortir:

Venise à double tour.

À côté d'une Venise de l'évidence se cache une Venise inconnue, celle des églises jamais ouvertes. Jean-Paul Kauffmann a voulu forcer ces portes solidement cadenassées, un monde impénétrable où des chefs-d'œuvre dorment dans le silence. Qui en détient les clefs ? Ce récit, conduit à la manière d'une enquête policière, raconte les embûches pour se faire ouvrir ces édifices.
L'histoire est partie d'une église d'Ille-et-Vilaine où, enfant, l'auteur servait la messe. Il s'y ennuyait souvent, mais, dans ce sanctuaire, il a tout appris. Là, est née la passion de se voir livrer le secret de la chose ignorée ou défendue. Il a poursuivi cet exercice de déchiffrement à Venise, la ville de la mémoire heureuse, pourtant attaquée sans relâche par le tourisme mondialisé.
Depuis un appartement de la Giudecca où il s'est installé pendant des mois, il a arpenté une Venise hors champ. Il a trouvé aussi ce qu'il ne cherchait pas.

Venise à double tour est un livre sur le bonheur de voir et la jubilation dispensée par la ville qui exalte les cinq sens. On y croise, parmi d'autres, Jacques Lacan, Hugo Pratt, une belle restauratrice de tableaux, une guide touristique souveraine, un cerf blanc, le propriétaire d'un vignoble vénitien et un Grand Vicaire, maître de l'esquive.

Image

Autant le dire tout de suite, j'ai littéralement adoré ce livre.
Dès la seconde page:

"Quand j'ai franchi le pont de la Liberté ... j'ai senti les larmes me monter aux yeux. La ville aux cent clochers a surgi dans la brume. Je suis à Venise. Henry James affirmait que le fait seulement d'écrire ou de prononcer le mot Venise était déjà en soi une source de volupté".

Avec une telle entame, comment ne pas adhérer ensuite au livre tout entier !

J'ai tout aimé et particulièrement son approche très sensible de Venise, une façon de la voir et de la ressentir si proche de la mienne que c'en était troublant. En fait, pas une phrase qui ne m'ai fait frémir !

Le livre raconte l'histoire d'une quête, celle des églises closes, de leur mystère, de la présence qui les habite, une quête spirituelle.

Il finira, après bien des déboires, par entrer dans bon nombre d'entre elles où "il flotte dans l'air une intériorité spirituelle".

"C'est bien la fermeture qui m'obsède. Je suis à la recherche de signes bruts et silencieux"

"Venise bouscule les attentes et réserve ailleurs des surprises à ceux qui les cherchent"

https://www.la-croix.com/Culture/Livres ... 1201005544

Un enchantement de chaque instant.
Un séjour à Venise, c'est une étreinte. François Mauriac
Avatar de l’utilisateur
Blandine
Jeune chat
Jeune chat
 
Messages: 256
Inscription: 20 Mar 2009 23:38

Re: Jean Paul Kauffmann

Messagepar Marianne » 06 Avr 2019 13:28

Tout simplement pour deux raisons :

1) Je n'ai toujours pas récupéré mon exemplaire personnel que j'ai prêté il y a un mois ;
2) Je suis actuellement en pleine préparation du comité de lecture mensuel qui va avoir lieu mardi 30 avril 2019 tout en étant malade !!!!

Actuellement, je n'ai pas d'autres choix que d'attendre qu'on me le restitue !!!!
J'espère avoir répondu à tes attentes et à tes questions.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5132
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Jean Paul Kauffmann

Messagepar Marianne » 16 Avr 2019 19:54

Ayant récupéré mon exemplaire, et, ayant fini la préparation du comité de lecture d'avril, j'ai pu lire ce titre ... ...

Mon avis :
Je ressort de ma lecture avec un sentiment mi-figue mi-raisin. Peut être que j'en attendais trop après avoir lu les critiques dithyrambiques sur le net, et/ou la presse.
J. P. Kauffmann mène une quête laborieuse, et, minutieuse afin de se faire ouvrir les églises fermées et désacralisées. On sent qu'il connaît à la perfection Venise, qu'il livre à ses lecteurs avec moult détails.
Tout au long de ma lecture, j'ai eu l'impression que J. P. Kauffmann menait une sorte de psychothérapie lui permettant ainsi d'extérioriser ses années d'enfermement au Liban, entre 1985, et, 1988. Mais, peut on se remettre un jour d'une telle épreuve ?
Il y a de très belles descriptions ainsi que de nombreuses anecdotes sur les lieux, les églises rencontrées au fil des pas, des déambulations de l'auteur dans Venise. Lors de sa quête concernant les églises désacralisées, on sent que J P. Kauffman cherche à comprendre le pourquoi du comment ainsi que le but de ces fermetures définitives.
Pour la petite anecdote, il a même retrouvé la trace d'une église - église de Santa Anna - qui a complètement disparu, et, dont l'unique mention se trouve dans le roman de Donna Leon intitulé Une question d'honneur. La description qu'il fait de l'intérieur de ladite église, après avoir passé la tête par la porte entrebâillée est terrible, et, surtout désespérée.
Malgré un ton suffisant, prétentieux, et, hautain - selon mon ressenti -cet ouvrage est écrit dans un français maitrisé à la perfection. Par moment, j'ai également l'impression que J. P. Kauffmann semblait prendre de haut ses lecteurs - par le biais de sa notoriété, et, son statut d'ancien otage, tout en jouant sur cet état de fait - en se faisant ouvrir des endroits, des lieux que le commun des mortels ne risque pas d'avoir accès.
Cela m'a quelque peu gêné par moment, au cours de ma lecture, et, cela même si le but de cette "balade" dans Venise est originale ainsi que sortant des sentiers battus. Il est vrai que l'on se prend au jeu vu l'on cherche en compagnie de J. P. Kauffman la trace de ces églises fermées à tout jamais.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5132
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes


Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron