Carola Salisbury

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Carola Salisbury

Messagepar Marianne » 26 Mar 2020 14:35

Salisbury, Carola.- Le Maître de Landeric.- Paris : Pocket, 1979.- (Pocket ; 1720).

Résumé :
Lorsque Susannah Button se penche sur le lit de mort de son père, c'est avec une surprise mêlée de douleur qu'elle l'entend murmurer en expirant : "Landeric, Landeric".
Quel lien peut-il exister en effet entre les Dewaine, gentilshommes anglais régnant depuis des siècles sur l'orgueilleux domaine de Landeric, et, un modeste cabaretier de Cornouilles ?
Devenue, grâce à son éducation soignée, gouvernante de la plus jeune des filles de Sir Tristan Dewaine, Susannah entre de plain-pied dans un monde nouveau, parsemé d'espoirs, d'épreuves et d'angoisses. En butte aux assiduités du vieux gentilhomme, éprise malgré elle de son fils, le bel et arrogant Mark Dewaine, la jeune fille trouvera refuge à Venise, auprès de la tante de son bien-aimé.
Rappelée en Angleterre, à la mort de Sir Tristan, Susannah se verra brutalement révéler le secret de sa naissance.
Cette funeste révélation entraînera la jeune femme dans un mariage désastreux. Jusqu'au jour où le destin lui permettra enfin de connaître le bonheur avec l'homme qu'elle a toujours aimé, dans la ville de son cœur : celle du Rialto et du Pont des Soupirs, la ville des amants : Venise l'incomparable.


Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5227
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Carola Salisbury

Messagepar Marianne » 26 Mar 2020 14:37

Mon avis :
Roman gothique sentimental à l'atmosphère lourd, mais, qui se laisse lire sans déplaisir, offrant ainsi une parenthèse pleine de fraicheur en ces temps sombres.

Les différents personnages crées par Carola Salisbury sont attachants, sympathiques, y compris les "méchants". On ne peut que prendre faits et causes pour eux, et, souhaiter qu'ils s'en sortent.

Et comme dans tout roman à l'eau de rose qui se respecte, le dénouement se termine en apothéose c'est-à-dire par le triomphe de l'amour.
Un agréable moment de lecture en ce qui me concerne, et, cela même si ce titre ne restera pas dans mes annales.

L'auteur :
Carola Salisbury est le pseudonyme de John Michael Butterworth. Il est né le 10 janvier 1924, et, meurt, à l'âge de 62 ans, le 4 octobre 1986.

John Michael Butterworth est un scénariste de bande dessinée, et, sous les signatures de Michael Butterworth, Sarah Kemp, et, William Dobson, un auteur de roman policier. Il a aussi écrit des romans sous le pseudonyme de Carola Salisbury.
Il est surtout connu sous le nom de Mike Butterworth pour avoir crée et scénarisé la bande dessinée de science fiction L'empire de Trigan.

Peu avant sa mort, il change légalement son nom pour Michael Marlowe. Il ne doit pas être confondu avec l'auteur britannique Michael Butterworth, né en 1947, qui a écrit des novélisations de la série télévisée britannique Cosmos 1999.

A partir de 1967, il publie une douzaine de romans policiers sous la signature de Michael Butterworth. Dans les années 1980, il écrit des romans policiers sous les pseudonymes de Sarah Kemp, et, de William Dobson.

Il est également l'auteur de romans gothiques sentimentaux sous la signature de Carola Salisbury. Le maître de Landeric a été publié en 1976 par les éditions Presses de la cité, puis, réédité en Pocket (n°1720) en 1979.

Il est l'époux de la scénariste de bande dessinée Jenny Butterworth.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5227
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes


Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron