Pierre Legrand & Claudine Cambier

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Pierre Legrand & Claudine Cambier

Messagepar Marianne » 11 Juil 2020 20:29

Legrand, Pierre ; Cambier, Claudine.- Enquêtes vénitiennes, tome 4 : Le mystère de Sainte Pélagie.- Bruxelles (Belgique) : Legrand - Cambier, 2019.
(Edition à compte d'auteur)


Résumé :
Le système électif de l’opulente République de Venise au XVIe siècle entraînait une certaine corruption. Cette ploutocratie insidieuse n’empêchait pas la Cité aux cent églises de cultiver une intense religiosité.

Aussi lorsque jeune fille noble, riche héritière et d’une célèbre piété se tue en tombant de sa fenêtre, on ne doute pas un instant qu’il s’agisse d’un déplorable accident.
Mais quand Mosca, le chef des sbires, fait part de ses doutes à son protecteur, le Grand Chancelier Nicolò Aurelio, tous deux reçoivent l’ordre d’en haut de cesser de s’interroger sur ce drame.

Comment, dès lors, connaître la vérité ? Il y faudra l’intervention secrète de la belle Laura, ancienne courtisane, dangereuse et fascinante, qui, suit son chemin ascendant dans la société vénitienne, et dont Nicolò Aurelio est éperdument amoureux . Comme dans tous les romans de cette série policière, l’intrigue est doublée d’une savoureuse description de la Venise de cette époque qui connut Titien, les tractations du Conseil des Dix, les venelles populeuses autant que les fêtes somptueuses de la Ca’d’Oro...


Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5227
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Pierre Legrand & Claudine Cambie

Messagepar Marianne » 11 Juil 2020 20:31

Mon avis :
C'est toujours un plaisir, sans égal, de retrouver le grand chancelier Nicolo Aurelio ainsi que la belle Laura Bagarotto dont on a pu faire connaissance dans le cycle de Cinquecento.

Une intrigue policière toute simple dans la Venise du XVIe siècle, et, surtout dans laquelle le lecteur, à la suite du chancelier Aurelio, déambule dans les rues d'une Venise à la fois sulfureuse et "savoureuse" tout en rencontrant le peintre Titien et/où l'imprimeur érudit Aldo Manuzio (1449 - 1515).

Le cycle de Cinquecento et la série Enquêtes vénitiennes peuvent se lire indépendamment l'un de l'autre, et, cela même si la saga de Cinquencento est nettement plus complète, foisonnante au point de vue historique, artistique, littéraire, et, romanesque que les titres d'Enquêtes vénitiennes qui peuvent sembler, après coup, plus "légère".

Enfin bref, un excellent moment de lecture.
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5227
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes


Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron