Marco, le lion vole

Si vous aimez les petites histoires ayant pour cadre Venise... Alors, vous les trouverez ici.

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Marco, le lion vole

Messagepar Nicole » 25 Sep 2007 14:31

1er épisode

Une panne de la pesanteur soudaine réveilla Marco le superbe lion de bronze,
dont le sommeil qui durait depuis 200 ans, aurait du être éternel.
Profitant de ce qui lui était offert Marco, commença à étirer ses pattes,
essaya de soulever son arrière mais se sentit très lourd et tomba sur le côté.

Image

La peur le gagnait, que lui arrivait-il ?
Il sentait qu’il pouvait remuer ses muscles et bondir …
Oui il pouvait sauter et pourquoi ne pas le faire sur ce vilain chien irrespectueux qui venait de l’arroser !
Marco finalement se rassit et chercha à comprendre... Il entendit même les bruits environnants,
les pas, les cris des passants.

Image

Marco venait de quitter le silence éternel et se retrouvait dans la vie quotidienne.

Image
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4281
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Messagepar Nicole » 26 Sep 2007 15:33

2ème épisode

Soudain il sentit une présence, la colère le gagna car une petite fille venait de s’asseoir sur son dos ! ! !
D’un naturel bon et patient il résista à l’envie de ruer,
la voix et les sourires de cette petite fille lui plaisaient.

Image

Alors, il préfèra faire semblant de dormir, comme avant et attendre sagement…
Il avait envie de s’étirer et reprendre sa découverte du monde.
Aussi dès que la petite fille passa à un autre jeu,
d’un coup de patte il éloigna des pigeons qui le couvraient de fientes
et agita la queue pour libérer son espace vital.
Il était, malgré ses deux cents ans, comme un enfant qui s’éveillait à la vie, il avait tout à découvrir et à apprendre,
mais il irait vite, car ses aptitudes étaient grandes.

Image

A SUIVRE...
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4281
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Messagepar Nicole » 27 Sep 2007 14:19

3èmé épisode

A force de dessiner des cercles autour de lui,
il s’aperçut qu’il s’éloignait de plus en plus de son point de départ.
Les maisons étaient sur trois côtés et le quatrième ressemblait à un miroir vers lequel Marco était attiré.
Bizarre, sur le miroir un grand serpent noir sur le dos duquel il y avait des humains, glissait lentement !

Image

Marco s’approcha et tendit une patte, puis l’autre, il glissa et se retrouva dans l’eau
qu’il ne connaissait pas encore, mais son goût saumâtre lui déplut.
Il réussit à sortir, mais, le serpent noir près duquel les cinq cents kilos de bronze étaient tombés,
avait moins résisté, lui et les passagers étaient dans l’eau.

Image

A SUIVRE...
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4281
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Messagepar Nicole » 28 Sep 2007 12:17

4ème épisode

Un peu fatigué par ces premières expériences, Marco préfèra revenir à sa place habituelle.
Il faisait nuit et la lune le réveilla.
La ville était silencieuse tout le monde dormait, tout était désert.
C’etait le moment pour notre Marco de se lancer dans l’aventure
et d’avancer le long des façades qui étaient décorées comme des coffrets à bijoux.
Il rencontra des chats noctambules tout étonnés de voir ce cousin qui les effrayait un peu…

Image

Marco découvrit alors une place et un « type » comme lui.
Quel air sévère !
Il s’approcha de ce lion de pierre figé et le renifla, le taquina d’un coup de patte.
Mais, il ne réagissait pas, il était en pierre et n’avait pas comme Marco échappé à la pesanteur
c’était une statue.
Cette ville la nuit était peuplée de lions endormis, ce qui parut bizarre à Marco.
Il en avait vus partout, perché sur une colonne, assis devant des palais
ou encore au pied de petits ponts.

Image

Il était heureux de se sentir en famille, de joie il sauta d’un pont vers l’autre rive et …
Patatras ! Ayant glissé sur une flaque de crème glacée, il se retrouva parterre, les quatre griffes en l’air !
Il rugit et entendit avec émotion sa voix pour la première fois,
mais n’arriva pas à se remettre sur ses pattes car ses ailes le gênaient.
Un éclat de rire lui fit tourner la tête, une petite fille venait vers lui.
« Qu’est-ce que tu fais là mon gros lou-lou ? » disait-elle.
Marco reconnut alors la petite fille de la veille.

Image

« Oh, vous tombez à pic, j’ai dérapé et je ne sais comment me sortir de ma position ridicule. »
« Je peux essayer de t’aider si tu n’es pas trop lourd.
D’abord essaye de replier doucement une de tes ailes. »
Marco s’exécuta et se retrouva sur le flanc, encore un petit effort,
deuxième aile repliée et le lion se retrouva sur ses quatre pattes.

A SUIVRE...
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4281
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Messagepar Nicole » 29 Sep 2007 12:20

5ème épisode

« Merci mille fois, si vous voulez que je vous porte quelque part, c’est bien le moins. »
« Chic ça, je veux bien mon gros lou-lou. »
Marco plia les pattes avant et la petite fille en s’aidant de sa crinière
s’installa sur son dos en se calant entre les ailes.

Image

« Je te guide en tirant sur ta crinière du côté ou il faut tourner, dit-elle »
et les voilà partis dans les airs ! ! !
« Pourquoi m’appelez vous mon gros lou-lou ? »
« Parce que je ne connais pas ton nom. »
« Marco, tiens »
« C’est juste, à Venise tous les lions appartiennent à Saint Marc »
« Et vous, comment vous appelez vous , »
« Anna-Maria de la Miséricorde des Trois-Ports. »
« C’est drôlement difficile à dire »
« Tu abrèges : Anna tout court »
« Parfait Anna-tout-court »
« Oh ! ce qu’il est bête, ce Marco lion là, Anna ! »
« Ok ! dit Marco, Anna »

Image

« Qu’est-ce qu’on fait maintenant »
« Moi, je vais à l’école »
« Tu veux que je te dépose ? »
« Oh ! non, mes amies se moqueraient. »
Le lion amorca la descente et la petite fille lui dit de reprendre sa place
au pied de la statue de Manin et qu’elle viendrait le voir.

Image

A la sortie de l’école Anna ne retrouva pas son ami près de la statue.
« Où est-il encore parti se dit-elle ?»
Découvrir le monde bien sur, mais il restera fidèle aussi à sa nouvelle amie.
Elle prit une grande feuille de papier et écrivit « Je repasserai… A demain ».

Image

FIN
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4281
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Messagepar Nicole » 29 Sep 2007 12:23

Ollivier, Eric.- Marco, le lion qui vole.- Paris, éditions Grasset, 1989. (ouvrage épuisé)
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4281
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes


Retourner vers Historiettes vénitiennes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron