Découvrons Léo dans sa quête amoureuse !!!

Si vous aimez les petites histoires ayant pour cadre Venise... Alors, vous les trouverez ici.

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Découvrons Léo dans sa quête amoureuse !!!

Messagepar Nicole » 02 Avr 2007 15:17

Un ami pour Léo

Notre histoire se déroule dans notre cité préférée « Venise » !
Un vieil adage nous dit : “La nuit tous les chats gris”
Mais… à Venise,
les nuits de pleine lune les chats conservent leurs belles couleurs,
arquent leur dos et gonflent leur fourrure pour se faire très beau,
car ils cherchent l’amour…

Image

Léo, le chat gris, lui aussi était en quête d’amour !!!
Mais il avait beau miauler à la lune avec sa belle voix,
et son bel aspect, les chattes lui tournaient le dos….

Image

Les chats noirs au pelage de velours, les tigrés,
les rouges un peu fous ou les blancs comme du lait avaient leur préférence…
Mais aussi ceux qui leur murmuraient des mots doux
ou qui leur offraient des souris ou des lézards…
Léo, lui ne comprenait pas cette forme d’amour et le miaulait très fort,
alors les chattes se détournaient complètement de lui…
Et Léo se retrouvait tout seul…

Image

A SUIVRE....
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4281
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Messagepar Nicole » 03 Avr 2007 20:23

Léo avait cependant toujours besoin d’amour.
Ne le trouvant pas auprès des chats il alla le chercher ailleurs…
Un jour il entra à pas feutrés dans l’atelier d’un souffleur de verre…
Celui-ci semblait un magicien pour Léo car,
en soufflant il faisait apparaître des bulles de toutes les couleurs,
qui se transformaient en bouteille…
ou en tout autre objet…Ce qui ravissait notre Léo.

Image

L’homme dit au chat : « reste avec moi, si tu veux. » et il partagea son sandwich avec Léo.
Malgré la gentillesse de l’homme, la bonne nourriture, les superbes bulles…
Léo cherchait toujours l’amour alors sans dire au revoir il partit !
Il paraît que les chats ne disent jamais au revoir !

A SUIVRE....
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4281
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Messagepar Nicole » 04 Avr 2007 19:16

Un bateau transportant des ménagères, des enfants, des touristes passa,
Léo sauta alors près des enfants qui partagèrent leur goûter avec lui.
Le bateau semblait ronronner comme un gros chat.

Image

Les enfants étaient gentils, les biscuits étaient bons… Léo se sentait bien.
Mais… Il cherchait toujours l’amour…
Alors il quitta le bateau sans dire au revoir !

Image

Cette fois son errance dans la cité le conduisit sur une petite place
où des chats de toutes les couleurs miaulaient et se battaient entre eux.

Image

Pensant que les chats jouaient Léo s’approcha d’un chat roux tigré et lui demanda
« Je peux jouer avec vous ? »
« Ce n’est pas un jeu lui répondit le gros matou, mais la guerre »
« La guerre, mais pourquoi ? »
« Pour elle lui dit-il en lui montrant une très jolie chatte blanche,
assise sur le bord d’une fenêtre »

Image

Léo pensa « Ils sont fous, l’amour est un cadeau qui ne se gagne pas par la guerre. »
La bataille par amour n’était pas ce que recherchait Léo,
qui partit à nouveau vers sa quête.

A SUIVRE...
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4281
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Messagepar Nicole » 05 Avr 2007 14:52

Léo arriva sur le bord d’un canal où il vit une superbe gondole et,
décida de s’installer douillettement sur les coussins de velours où il s’endormit.

Image

Une voix qui disait « Oh le beau chat » le réveilla.
C’était une touriste qui admirait aussi la gondole et décida de faire une balade avec Léo.
Moustaches au vent, Léo fit le tour des canaux de Venise.
Mais à la fin de la promenade, la touriste partie, le gondolier cria à Léo
« je ne peux pas te garder sur ma gondole… Il y a déjà des poils partout. »
Saisissant le chat par la peau du cou il le jeta à l’eau…

Image

Les chats détestent l’eau c’est bien connu, mais ils apprennent très vite à nager.
Furieux Léo se débattait et il arriva à se remettre à flot.
Il chercha alors le moyen de regagner la terre ferme.
Une mouette l’observait avec un air moqueur… Un chat qui nage, elle n’avait jamais vu ça !

Image

Léo furieux aurait aimé bondir sur la mouette mais ne put qu’émettre un sifflement rageur
qui fit partir la mouette à tir d’ailes !!!
S’agrippant à un morceau de bois il flotta jusqu’à une immense place où il put se sécher.
Il s’amusa un moment à poursuivre les pigeons et à miauler rageusement
après un lion ailé installé sur une colonne…

Image

Il se dit "il n’y a pas d’amour sur cette terre,
que des animaux stupides ou étranges."
Et… pas d’amis pour Léo…

A SUIVRE...
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4281
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Messagepar Nicole » 06 Avr 2007 21:24

Tout à coup il se senti saisi par la peau du cou et pensa
« je vais encore me retrouver dans l’eau !!! »
Mais non… C’était une femme qui le serra dans ses bras et le couvrit de baisers.
Léo détestait les baisers !

Image

Il se retrouva dans la maison de cette dame, qui ferma les portes à clefs
et donna un bol de nourriture à son nouveau petit compagnon…
Mais Léo n’aimait pas l’odeur de cette viande,
ni celle de la dame il se dit qu’il n’aimerait pas l’amour qui avait cette odeur
et décida de partir.
Apercevant un fenêtre ouverte il sauta sur le rebord et dans le vide………
Heureusement les chats retombent toujours sur leurs pattes !!!
Se retrouvant dans une petite rue, il se mit à courir…

Un enfant s’approcha de lui et Léo le regarda avec méfiance,
car les enfants sont parfois imprévisible…
Sur la défensive Léo était prêt à sortir ses griffes
pour impressionner l’enfant !
Mais celui-ci passa indifférent au matou,
qui fut surpris et décida de le suivre…

Image

A SUIVRE...
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4281
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Messagepar Nicole » 07 Avr 2007 19:32

L’enfant entra dans une maison et s’installa avec un livre dans le fauteuil du salon.
Léo intrigué entra à son tour et grimpa sur le dos du fauteuil
et s’aperçut que l’enfant regardait un livre sur les chats
où il y avait des beaux chats noirs au pelage comme du velours,
des blancs comme du lait, des rouges et des tigrés,
mais aucun chat gris comme notre Léo…

Image


L’enfant lui dit « sais-tu que tu es un chat très spécial ? »
Léo pensa que cela signifiait qu’il était gentil et beau…
Mais l’enfant ajouta tu es « unique » Léo ne savait pas plus ce que cela voulait dire….
L’enfant lui expliqua qu’il était courageux car il n’avait pas fui à son approche et l’avait suivi…
Aucun chat de son livre ne lui ressemblait…
Et tout à coup il demanda à Léo « Veux-tu être mon chat ? »
Je ne peux être ton chat lui répondit Léo,
je n’appartiens à personne, je suis un chat, c’est tout ! »
« Je comprends, répondit l’enfant, mais tu sais si tu veux rester tu restes,
si tu veux partir tu pars…
mais si tu choisis de rester je ne t’embêterai pas !
Je te donnerai à manger, si tu veux jouer nous pourrons jouer…
Tu seras libre de partir quand tu veux… »
Léo était content, c’était bien cette forme d’amour qu’il cherchait :
Généreux fait de nourriture et de liberté…
Chaleureux, fait de jeux si l’on veut...
Tendre, fait de caresses si on en réclame…
Alors Léo sauta sur les genoux de l’enfant en ronronnant,
il semblait dire « je veux bien rester avec toi, mais je ne suis pas à toi »

Image


FIN

J'espère que cette petite histoire vous a plue...
J'ai eu beaucoup de plaisir à vous la conter...
Nicole
L'administrateur du forumImage

"Nulle autre ville n'a porté à ce degré de perfection l'art de vivre, d'être heureux, d'aimer et de mourir."
Maria Teresa de Rubin
Avatar de l’utilisateur
Nicole
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4281
Inscription: 17 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Messagepar Marianne » 25 Sep 2007 12:22

Masini, Béatrice.- Un Ami pour Léo.- Paris : Bilboquet-Valbet, 2000.

Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5126
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes


Retourner vers Historiettes vénitiennes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron