Noëlle Dedeyan

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Noëlle Dedeyan

Messagepar Marianne » 18 Juil 2021 20:07

Dedeyan, Noëlle.- La dame secrète.- Metz : Editions Serpenoise, 2002.


Résumé :
Nous voici entraînés dans le monde chapitral - qui n'a rien de claustral - des chanoinesses de Lorraine et en particulier de Remiremont. Dans un allègre tourbillon de manteaux bordés d'hermine et à queue traînante, de croix de chevalerie bien souvent portées à la taille pour cause de décolleté, nous remontons le temps sans même nous en apercevoir tant ces femmes nous paraissent modernes.

Seules femmes célibataires à pouvoir être présentées à la Cour, elles en imposaient et s'imposaient, s'en allaient de par le monde, vitrines d'un chapitre qui s'enorgueillissait d'accueillir en son sein la meilleure noblesse du royaume et même d'Europe. En ce matin du 13 août 1782, la comtesse Marie-Louise d'Arnéville, dame secrète du chapitre de Remiremont, se trouve bien embarrassée.

Responsable de l'abbaye en l'absence de la princesse abbesse et de la doyenne, elle doit veiller à ce que ses compagnes chanoinesses remplissent leur devoir en assistant, mais avant l'aube, à la messe " piteuse ". La journée qui s'annonce est cependant pleine d'espoir. Avec quelques compagnes elle se rendra ensuite à Épinal où l'on fête l'arrivée du régiment de Noailles.

Il s'agit là d'une journée bien ordinaire pour une chanoinesse. Et pourtant ! De ces menus faits, apparemment insignifiants dont est ponctuée la vie du chapitre, il surgira des événements inattendus qui conduiront notre chanoinesse bien loin de la Lorraine, jusqu'à Venise même, à l'aube d'un bouleversement social que l'héroïne pressent.


Mon avis :
Un roman guère facile d'accès pour ceux et celles ne connaissant pas le fonctionnement d'un chapitre laïque ou non ainsi que la vie quotidienne des chanoinesses profane ou non.
Malgré tout - que l'on prenne le temps ou non d'effectuer quelques recherches sur internet et / ou ouvrir un livre sur le sujet - ce roman centré autour du chapitre de Remiront est un excellent moyen de découvrir tout un monde méconnu fait d'entraide, de jalousie, d'amitié, etc que l'on imagine guère.
On y côtoie également les joies, les peines, les espérances de ces chanoinesses dans leur vie de tous les jours, et, cela même si elles se sont installées de leur plein gré ou non.
D'après ce que j'ai compris, ces femmes issues de la noblesse sont toutes célibataires, et, libres de leur mouvement c'est-à-dire qu'elles peuvent sortir pour rencontrer des ami(e)s et / ou se marier.
Même si le sujet traité par Noëlle Dedeyan semble rébarbatif en début de lecture ce roman est à lire et à découvrir. Tout comme Noëlle Dedeyan d'ailleurs.



Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5267
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Noëlle Dedeyan

Messagepar Marianne » 26 Juil 2021 20:24

Dedeyan, Noëlle.- Noces vénitiennes.- Paris : Pierre Tequi éditeur, 2020.


Résumé :
Pour un événement au sein d'une entreprise vénitienne renommée, le tableau de Véronèse, Les Noces de Cana, reviendra à Venise et reprendra sa place d'origine au réfectoire du monastère bénédictin de l'Ile de San Giorgio Maggiore.

Fascinés par la symbolique de l' œuvre, les organisateurs de la fête s'en laissent pénétrer. Une coupe de mariage identique à celle figurant sur le tableau a été découverte chez un antiquaire ; elle sera copiée pour être remise à chaque invité. Mais quel miracle Flore Bazincourt, décoratrice événementielle, et Charles Senart Tancy, nologue de renom, son ex-mari, déchiré entre son fils de huit ans et son épouse s'attardant au coeur de la forêt amazonienne, attendent-ils de ces « Noces vénitiennes » ?

Trouvera-t-il le vin de l'époque du tableau, le vin des Noces de Cana ou le vin de l'amour éternel ? Un beau roman sur le mariage, l'engagement et la fidélité, qui nous emmène flâner à Venise au rythme des vaporetti et des motoscafi.



Mon avis :
Sous couvert d'un prêt par le musée du Louvre du tableau de Véronèse intitulé Les Noces de Cana au monastère de San Giorggio Maggiore, Noëlle Dedeyan en profite pour retracer l'histoire avec un grand H tant sur le plan politique qu'artistiques, et, cela même si l'histoire de l'art prend le dessus via l'évocation des peintres Véronèse, le Titien, Tiéopolo, etc. On remarquera également une ébauche d'étude sur Les Noces de Cana à destination du grand public via les différentes techniques employées par Véronèse pour la réalisation du tableau ainsi que sur son interprétation.

Même si Les Noces de Cana - et, ses nombreuses recherches historiques autour - est le point central de cet excellent roman, Noëlle Dedeyan brosse aussi le portrait de personnages généreux, passionnés par leur métier tout en assistant à un chassé croisés sentimental, pour mieux se retrouver. Le tout est orchestré par la figure emblématique d'Ameyric, le fils de l'un d'entre eux. Il y a également une petite réflexion sur le thème de l'amour.

Pour la petite histoire, l'original du tableau de Véronèse - Les Noces de Cana - est retourné au Musée du Louvre tandis que la reproduction du ledit tableau est accroché sur un mur du réfectoire du monastère situé à San Giorggio Maggiore.

Un excellent roman qui peut rebuter celui ou celle ne connaissant pas Véronèse et Venise. Mais, il peut donner envie d'en connaître plus sur lui puisqu'il est le fil conducteur de l'intrigue ainsi que par les notes explicatives situées en bas de pages donnant des précisions sur certains faits, certains points, certains personnages historiques importants.



Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5267
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes


Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron