Robert de Laroche

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Robert de Laroche

Messagepar Marianne » 03 Juin 2024 20:11

Laroche, Robert de.- La gondole des ténèbres : une enquête de Flavio Foscarini.- Aix-en-Provence : Rouge Profond, 2024.- (Les mots noirs).


Résumé :
Venise, 1742.

Alors que le carnaval bat son plein, une jeune femme de la noblesse est enlevée à l’issue d’une fête dans un palais, par un homme en noir qui l’entraîne à bord d’une gondole, conduite par un effrayant personnage au visage de spectre. D’autres rapts surviennent, perpétrés dans les mêmes conditions, et les Vénitiens commencent à redouter l’apparition de la « gondole des ténèbres ».

Au même moment, dans diverses églises de la cité, des toiles de Véronèse sont mutilées ou échangées par une main anonyme. Y aurait-il un lien entre les deux affaires ? C’est ce que va chercher à prouver Flavio Foscarini, secondé par son épouse Assin et son ami, l’écrivain Gasparo Gozzi. Ils seront confrontés à des situations périlleuses tandis que se profile dans Venise l’existence d’une redoutable société secrète.


Mon avis :
La gondole des ténèbres est la troisième enquête menée d'une main de maître par le comte Flavio Foscarini et ses comparses. Chacune d'entre elle peut être lue séparément.

Une atmosphère fantastique alliée au surnaturel se dégage rapidement au fil des pages. Il faut dire que l'action se déroule essentiellement la nuit et en hiver. Ce qui n'arrange pas les choses. Les ténèbres, le froid et autres conditions météorologiques étant peut être propices à une certaine détresse et frayeur. Un frisson parcourt l'échine rien qu'à l'idée de croiser et/ou prendre une gondole en pleine nuit.

Personnages fictifs et historiques se mêlent à la perfection entre eux, au point de former qu'une seule et même entité, et, surtout ne plus faire de différence entre eux.

En ce qui concerne les lieux - également fictifs et historiques -fréquentés par les divers protagonistes, une impression de s'y trouver ainsi que d'assister aux divers événements en même temps qu'eux tant les descriptions sont précises et surtout vivantes.

En bref, c'est avec beaucoup de regrets que l'on quitte cette gondole ténébreuse et mystérieuse, qui au fil des pages frôle avec la mort et la folie en compagnie d'êtres abjects et surtout fanatiques à tous les points de vue, mais, que l'on ne peut s'empêcher de prendre en pitié.


Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5093
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron