Daniel Devaux

Toutes vos lectures de livres récents

Modérateurs: Gilbert, Marianne, Nicole

Daniel Devaux

Messagepar Marianne » 12 Déc 2021 20:14

Devaux, Daniel.- Le paradoxe de Casanova.- Plombières les bains : Ed. Ex Aequo, 2016.- (Collection Atlantis).


Résumé :
L auteur nous emmène dans cette Venise où tout est possible, même l impensable...

Jacques Cazeneuve, un jeune et brillant scientifique disparaît de son laboratoire de haute sécurité pendant une gigantesque panne d électricité qui affecte le quart du pays. Que s est-il passé cette nuit-là ? Pour le découvrir, Sébastien Salen, son adjoint, ira jusqu à Venise. Une enquêtrice, Marie Bertot, l observe d abord, puis l assiste ; car les travaux du professeur Cazeneuve sont d une extrême importance et sa disparition devient une affaire d État.

Les surprises seront nombreuses à Venise où un étrange personnage se réveille amnésique au siècle des Lumières, celui de Casanova, dans le lit d une belle nonne libertine. Quels liens improbables peut-il y avoir entre tous ces personnages, leurs vies, ces époques et ces lieux différents ? Serez-vous, vous aussi, comme le personnage principal, terrifié par ce qu il découvrira ?

Si vous parvenez à revenir de Venise, résisterez-vous à l envie d y retourner ? Pas sûr, car la décadente et sublime Sérénissime vous envoûtera.

Mon avis :
Reprenant le mythe des voyages dans le temps, le passé, le polar sorti tout droit de l'imagination de Daniel Davaux a été lu avec curiosité, et, j'avoue avoir été agréablement surprise par ma lecture.

L'intrigue alterne entre notre époque (XXIe siècle) et le XVIIIe siècle. Ce qui amène une double intrigue. Toutes deux menées dans leurs époques respectives. On assiste, dans celle-ci, aux interrogations, aux doutes des divers protagonistes évoluant au fil des pages. Notamment avec l'un d'entre eux - Jacques Cazeneuve, scientifique de son état - qui se retrouve dans la peau du célèbre aventurier Casanova après avoir servi de cobaye afin de vérifier si son invention était fiable ou non.

Cela se lit sans déplaisir ainsi qu'avec un certain intérêt. En effet, il est intéressant de voir, découvrir le comportement de Casanova et de son "double" du futur, et, cela même si la vie mouvementé de Casanova n'est plus une réelle surprise.


Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5091
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Daniel Devaux

Messagepar Marianne » 17 Déc 2021 22:03

Devaux, Daniel.- Le mystérieux évadé.- Plombières les Bains : Editions Ex Aequo, 2019.- (Collection Atlantis).


Résumé :
Au Siècle des Lumières, en 1756…
Imaginez un homme, jeune, intelligent et bien de sa personne, un peu retors et emprisonné — injustement évidemment — dans la célèbre Prison des Plombs à Venise.
Il se réveille un matin, de nos jours, complètement nu au milieu d’une vaste pelouse.
Tout lui est étranger.
Comme cet objet étonnant, plat et orné au dos d’une gravure représentant une pomme croquée. Il s’illumine parfois en émettant un son et — le croirez-vous — son possesseur le porte alors à l’oreille et parle !
Naturellement, son comportement atypique et ses réactions curieuses étonnent tout le monde.
Trop, car on le traque. Mais par bonheur, il peut compter sur l'aide de Sébastien et ses deux amies.
Lui — mais est-ce bien lui — il n’a qu’une seule envie, une obsession : retourner avec leur aide à Venise…et en 1756.
Est-ce raisonnable, ou même censé ? Réussira—t-il à revenir chez lui ? Et surtout à son époque ?
Qui sait ? Car comme l’écrit William Shakespeare :
« Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre Horatio, que n'en rêve votre philosophie ».


Mon avis :
Il s'agit de la suite de Le Paradoxe de Casanova du même auteur. Tout comme le précédent volume, cela se laisse lire tout en n'étant pas vraiment un coup de cœur.
Par moment, j'avais l'impression de relire une autre version du premier tome à cause des divers et nombreux résumés émaillant l'histoire au fil des pages. Il aurait mieux fallu un bref récapitulatif en début d'ouvrages afin de se mémoriser à nouveau l'intrigue que toutes ses "digressions" au moment où l'on s'attends le moins. Cela m'a fait un peu penser à du remplissage de pages.
Malgré tout, la curiosité aidant, le présent titre a été lu jusqu'au dénouement final. Et cela même, si ce dernier coule de source. Une lecture sans plus, sans réelle surprise, et, qui ne me laissera pas un souvenirs impérissable.


Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5091
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes

Re: Daniel Devaux

Messagepar Marianne » 17 Avr 2024 19:59

Devaux, Daniel.- Ailleurs ... mais à Venise, tome 3 : l'étrangère.- Paris : Le Chat endormi, 2024.

Résumé :
L’étrangère est le troisième volume et la fin de la trilogie vénitienne de l’auteur.
« Ailleurs mais à Venise » comprend donc : 1 – Le Paradoxe de Casanova ; 2 – Le mystérieux évadé ; et 3 – L’étrangère.

Dans ce dernier ouvrage, Spada, un exécuteur, est chargé d’éliminer Sébastien Salen, l’associé du professeur Cazeneuve, créateur d’une machine permettant de voyager vers le passé.
Mais la tâche de l’assassin est difficile.
Lui échapper aussi.

Dans l’aventure, l'une des héroïnes se réveillera en Italie, au XVIIIe siècle, le siècle des Lumières.
Là-bas, elle découvrira les conditions de la vie d’une femme au siècle de Casanova et tentera de s’y adapter.
Pas facile...

Et vous, à sa place, comment feriez vous ?

Mon avis :
Troisième et dernier volume de la trilogie intitulée Ailleurs ... mais à Venise comprenant pour le tome 1 Le paradoxe de Casanova et Le mystérieux évadés pour le deuxième tome contant les aventures et autres mésaventures du scientifique Jacques Cazeneuve dans l'espace temps.

Le présent volume propose une conclusion de facture classique et surtout agréable d'une série de recherches menées par un scientifique indépendant, libre sur un sujet qui fascine depuis la nuit des temps : les voyages dans le passé.

Ce titre, tout comme les deux précédents tomes ne me laissera pas un souvenirs impérissable mais j'étais curieuse de connaître l'épilogue de cette saga spacio temporelle. Malgré tout, cela se laisse lire en étant attrayant et avenant.


Image
Marianne
Votre modérateur.Image
Avatar de l’utilisateur
Marianne
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5091
Inscription: 20 Jan 2005 18:34
Localisation: Alpes Maritimes


Retourner vers Salon de lecture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron